arrow_back

About When you fall into a trance

attach_file 18.04–28.06.14

Lecture d'Israel Rosenfield

videocam 05.06.14, 19:30

Finissage one-day programme

camera_alt 29.06.14

When you fall into a trance d'Emily Wardill

18.04–28.06.14

La Loge a le plaisir de présenter la première européenne du nouveau long-métrage d’Emily Wardill, When you fall into a trance, parallèlement à une série d’œuvres connexes et un programme d’événements.

When you fall into a trance retrace les relations entre Dominique, une neurologue, Simon, son patient, Tony, sa fille, qui pratique la natation synchronisée, et Hugo, son amant, qui travaille dans l’humanitaire. Simon souffre de perte de proprioception, c’est-à-dire une perte de conscience de la position relative des différentes parties de son corps, ainsi
que la notion de l’effort requis pour les mouvoir. Sa vision paraît essentielle pour sa motricité – s’il ne voit pas son corps, le mouvement devient erratique et il perd le contrôle de ses gestes. À mesure que le film évolue, la fascination de Dominique pour les intrications de la relation entre le corps et l’esprit, qu’illustre la condition de Simon, dépasse le champ professionnel et s’insinue dans sa vie privée.

When you fall into a trance situe les caractères, et nous avec eux, sur une orbite instable où les soutiens à la perception – vision, orientation et langage – glissent et se réfractent, se superposent et se fractionnent, et où la transparence supposée de leur rôle dans notre conscience de nous-mêmes et des autres est remise en question. À la fois tendre et sinistre, le film de Wardill met en mouvement les complexités des relations humaines, dans lesquelles les corps trahissent les mots, et le toucher et la musique séduisent la mémoire. Tout au long du film, les actions se déforment, les gestes engendrent des fractures et les duperies se dévoilent. En même temps, la tension et la détente des corps et du discours révèlent les méandres complexes de la mémoire et le potentiel de l’imagination.

When you fall into a trance est le dernier en date d’une série de films de Wardill qui partagent tous un intérêt commun pour les subtilités et difficultés de la communication et de la représentation, les limites et les imprécisions du langage, et la nature individuelle de l’imaginaire.

When you fall into a trance a été tourné en partie dans les espaces de La Loge à l’été 2013, avec une équipe d’acteurs et de techniciens principalement basés à Bruxelles. Le tournage s’est déroulé selon une méthodologie scénaristique expérimentale, mise en place par l’artiste. Le scénario final du film a vu le jour suite à l’expérience d’une série de workshops articulés autour de l’idée d’un script ouvert et en perpétuelle écriture. When you fall into a trance est coproduit par La Loge et la 19e Biennale de Sydney. Le film a pu être réalisé grâce au soutien de l’Arts Council England ; la galerie carlier | gebauer (Berlin) ; Le Leverhulme Trust (Londres) ; et la galerie Standard (Oslo).

Commissaire d’exposition: Anne-Claire Schmitz
Le projet d’exposition When you fall into a trance a été développé en étroite collaboration avec la commissaire d’exposition associée Anna Manubens (°1982 en Espagne, vit et travaille à Barcelone et à Bruxelles).

Guide de l'exposition