arrow_downward
arrow_upward

discrepancies by Leonor Antunes

camera_alt 28.04-03.07.22

À propos de discrepancies

attach_file 28.04-03.07.22

Leonor Antunes

camera_alt 28.04-03.07.22

Through discrepancies

slideshow 28.04-03.07.22

Concert : Eliane Radigue

notifications 12.06.22, 16:00

Conférence : Simone Guillissen-Hoa

notifications 02.06.22, 19:00

discrepancies in the press

attach_file 24.04-03.07.22

Concert : Eliane Radigue

Interprétées par Carol Robinson et Julia Eckhardt

Compositions musicales d’Eliane Radigue (1932, Paris), pionnière de la musique électronique.

Programme

OCCAM III, 2012 , pour birbynė

“The force of inevitability as the smallest hint of sound gathers and grows. Air turned fluid. A water dance set into motion, vibrating through a keyless wooden tube. The water can only find its way. The sound can only expand, but slowly. There is no choice, only the impulse toward union, flowing onward in a great rotational cycle.”
C. Robinson

OCCAM IV, 2012, pour alto

“Working on OCCAM IV and playing it, is like being guided through a landscape of water, sometimes actively searching, sometimes letting the attention linger on whatever it is attracted to. It is a path between activity and drifting with the play of water, wind, and light shaping abstract patterns the ear is drawn to, with concentration and ease.”

OCCAM RIVER I, 2012, pour birbynė et alto

"La liberté de se laisser immerger dans l'ambivalence d'une modulation continue avec l'incertitude d'être et/ou de ne pas être dans tel ou tel mode ou tonalité. La liberté de se laisser envahir, submerger dans un flux sonore continu où l'acuité perceptive s'accroît par la découverte d'un certain battement léger, là en arrière-plan, de pulsations, de souffle."
E. Radigue

Biographies

Carol Robinson est une clarinettiste et compositrice franco-américaine. Elle est diplômée du Conservatoire d'Oberlin aux Etats-Unis avant de poursuivre son étude de la musique contemporaine à Paris grâce à une bourse H.H. Woolley. Qu'il s'agisse de répertoire ou de formes expérimentales, elle se produit dans les grandes salles et festivals du monde entier (Festival d'Automne, MaerzMuzik, Archipel, RomaEuropa, Wien Modern, CTM Berlin, Geometry of Now, Crossing the Line, Huddersfield...), et travaille en étroite collaboration avec des musiciens issus d'un large spectre stylistique. Fervente improvisatrice, elle privilégie les situations musicales les plus ouvertes et collabore régulièrement avec des chorégraphes, des vidéastes et des photographes.

Autrice de plus de soixante œuvres, elle a commencé à composer en écrivant des pièces de théâtre musical. Elle a reçu des commandes de Radio France et du ministère français de la Culture pour Can you See, et une autre pour Mr Barbe bleue, un opéra de chambre pour un ensemble baroque. Elle compose souvent des pièces qui associent des instruments acoustiques à l'électronique. Trois de ces pièces (Nacarat pour guitare électrique, Black on Green pour contrebasse et Les si doux redoux pour cor de basset) sortiront prochainement sur MODE RECORDS. La discographie récente de Robinson reflète l'étendue de son travail. Au-delà de ses compositions comme Billows ou Laima pour clarinettes et électronique en direct, ou Cross-Currents un mélange aléatoire sans fin composé avec Cathy Milliken, on trouve des enregistrements monographiques primés de compositeurs majeurs du vingtième siècle (Giacinto Scelsi, Luigi Nono, Morton Feldman, Luciano Berio, Eliane Radigue et Phill Niblock) ainsi que de la musique classique, du jazz ou du rock alternatif pour divers labels.

Julia Eckhardt est musicienne et une organisatrice dans le domaine des arts sonores. Elle est membre fondatrice et co-directrice artistique de l'espace de travail Q-O2 à Bruxelles, pour lequel elle a imaginé divers projets de recherche thématiques. En tant qu'interprète de musique composée et improvisée, elle a collaboré avec de nombreux artistes, et notamment avec Éliane Radigue. Elle s'est produite dans le monde entier et a enregistré plusieurs disques. Elle a donné des conférences sur le son, le genre et l'espace public, et est (co-)autrice de The Second Sound, conversation on gender and music, Grounds for Possible Music, The Middle Matter - sound as interstice, et Éliane Radigue - Intermediary Spaces/Espaces intermédiaires.

Informations pratiques
Durée : 1h30
Sur réservation
Prix conseillé : 8 euros, réduction 5 euros

Réserver ici