arrow_back

Multiverse de Michel Blazy

camera_alt 14.02.19-30.03.19

À propos de l'exposition Multiverse

attach_file 14.02.19-30.03.19

Multiverse by Michel Blazy

14.02.19-30.03.19

Le passage du temps sur la matière est au cœur de la pratique de Michel Blazy. Depuis le début des années 1990, l’artiste travaille avec des entités vivantes, à la fois arti cielles et naturelles. Toutes sont soumises de manière égale à la suprématie du temps et de la multitude des éléments déclencheurs qui influent et modifient l’environnement.

À l’occasion de Multiverse, le bâtiment de La Loge révèle son potentiel en tant que lieu animé où les matières peuvent croître, germer, se transformer et se dégrader. L’exposition comprend des éléments clés de la pratique d’atelier de Michel Blazy : des films, des sculptures et des installations souvent réalisés à partir de matières vivantes et muables telles que des plantes, de la moisissure, des ingrédients nutritionnels, mais également des objets usuels du quotidien.

L’exposition déploie un réseau d’œuvres qui se développent indépendamment les unes des autres et du contrôle formel de l’artiste. Dans ce multivers non formaté, où les choses peuvent librement déborder, on entrevoit la possibilité constante d’un mouvement excentrique de la matière. Le vivant y apparaît comme quelque chose d’hybride loin de toute dichotomie entre le naturel et le culturel. Les
dérèglements existent constamment au cœur des œuvres de l’artiste et appartiennent également à l’histoire de l’exposition qui se voit réitérée suite à un phénomène naturel qui nous a débordé lors de l’ouverture initiale de Multiverse en septembre 2018.

Un commissariat de Anne-Claire Schmitz

Texte d'exposition